Ca parle d'art

Vendredi 20 mai 2011 5 20 /05 /Mai /2011 18:39
- Publié dans : Ca parle d'art

ACCESS.jpg Paris OPEN ART FAIR - Forte de sa précédente édition 2010 ayant réunis de nombreux acteurs galeries d'art, centres culturels et institutions, Access&Paradox Open Art Fair renouvelle son engagement auprès de la scène artistique émergente et invite les galeries à transcender l’espace du stand d’exposition en présentant des projets curatoriaux originaux au sein de son nouvel espace à Paris, rue de Turenne, du 21 au 24 octobre 2011, pendant la semaine de l’Art contemporain.

 

Après l'Islande en 2010, Access&Paradox 2011 met cette année l'Ukraine à l'honneur sous la forme de partenariats actifs avec ses acteurs institutionnels et privés (centres d'art, collectionneurs, galeries, revues d'art ...).

 


Inscriptions, tarifs & demande de renseignements auprès de Nathalie Lucet

http://www.accessetparadox.fr/ 

Vendredi 25 mars 2011 5 25 /03 /Mars /2011 08:50
- Publié dans : Ca parle d'art

 

                                                                     02-copie-1.jpg

 

 

 

Le magazine Zérodeux / 02 édité par la Zoo galerie consacre une partie  de son numéro de printemps à un spécial ALLEMAGNE interrogeant les raisons de la "supériorité, réelle ou fantasmée", de la scène allemande.

 

"est-elle due uniquement à la qualité de ses artistes ou bien tient-elle avant tout à la puissance de ses galeries, portées par la santé insolente de son économie et la richesse de ses collectionneurs ?

 

 

Dans "Berlin et au-delà : l'Allemagne" le journaliste Andreas Schlaegel analyse les éléments historiques et culturels "fonctionnels" de la scène allemande créant les conditions d'une liberté, d'une diversité et d'un fort dynamisme de sa scène contemporaine : autonomie décentralisée des lander(s) , réseau de galeries proche des influentes écoles de Dussendorf, Leipzig ou Francfort, désir d'évolution et de renouvellement des acteurs de ces écoles et la place de Cologne sur le marché international de l'art.

 

Le rôle de Berlin depuis la chute du mur en 1989, son actualité et les anecdotes de sa réussite sont biensûr (comme ensuite) traités ici ; l'exception berlinoise et ses 3 berlins, Berlin-est, Berlin-Ouest et Berlin-Mitte, les 20 000 artistes professionnels qui y résident, les 500 galeries qui s'y trouvent, "dont la plupart travaillent à l'échelle internationale",  Berlin, machine à fabriquer de l'art et sorte d"espace virtuel à la Facebook" peuplé d'une foule internationale dont le flux va et vient".

 

Cédric Aurelle, concepteur de l'échange "Berlin Paris" et initiateur de "Thermostat" (*) porte ensuite son regard de professionnel sur les relations d'échanges et de travail entre la France et  l'Allemagne, évoquant également les raisons qui depuis le XIXème siècle marquent les différences d'approches "artistiques et culturelles" entre nos 2 pays.

 

 

En conclusion de l'entretien, et à l'heure où l'on apprend que le bail de l'Elysée Montmartre, grande scène musicale parisienne, risque de prendre fin au profit d'un parking ou d'un centre commercial peut-être (ndla), le dernier regard qu'il porte sur les 2 villes Paris et Berlin refroidit plus encore : 

 

"(...) Un dernier point, matériel, concernant avant tout Berlin et Paris. Paris, ville finie, saturée, n'offre aucun espace à un artiste qui veut y exercer ; Berlin, au contraire, regorge d'espace. Cet espace disponible offre une "liberté" d'expérimentation et de pratique pour les artistes, ce qui fait défaut à Paris où, peut-être parce-que trop à l'étroit, la ville ne permet pas toutes les pratiques. C'est tout au moins l'une des raisons avancées par nombre d'artistes étant venus s'installer à Berlin...(...)".

 

 

 

A lire donc de façon approfondie "entre vos mains". 

 

 

            zerodeux.jpg

 

 

 

Zérodeux / 02 est une revue trimestrielle, bilingue et gratuite tirée à 15 000 exemplaires et distribuée dans plus de 150 lieux d'art (dont la Zoo galerie), villes européennes et foires internationales... http://www.zerodeux.fr/ (**)

 

 

 

 

(*) Cédric Aurelle est concepteur de l'échange Berlin Paris - entre les galeries parisiennes et berlinoises - et initiateur de Thermostat qui unit centres d'art et "Kunstvereine". Il est en poste à Berlin depuis 3 ans.

(**) Couverture Philippe Decrauzat "Intervention pour 02 


Mardi 8 mars 2011 2 08 /03 /Mars /2011 11:30
- Publié dans : Ca parle d'art

En cette Journée de la femme, offrez-vous les mots d'un homme, ceux de Régis Perray, artiste de "la Loire et de l'Atlantique" traversant le monde, les villes et les paysages, et nous livrant son dictionnaire autobiographique "Les Mots Propres" de Astiquer à Zen, reflet de son goût visible pour la propreté et la beauté quotidienne mais aussi de l'attention qu'il porte aux gens, aux mots, comme à la vie tout simplement.  LMP.jpg

 

Avec lui, nous parcourons les gares, les trains, l'Europe et sa propre région aussi : "Je n'irai pas au ciel, je veux rester sur terre. Sur l'herbe des près, dans la tourbe des marais, dans l'eau de la Loire et de l'Atlantique."

 

L'artiste connu pour ses interventions "in situ" (*) nous livre cet ensemble de mots et d'impressions qui lui apparaissent souvent dans la vitesse des trains, impressions à nu, délicieuses à goûter avec lui "avant qu'il n'ait trop de souvenirs", juste des mots assemblés, alignés et parfois simplifiés à l'extrême pour n'en tirer que le meilleur, souvent avec humour, parfois avec gravité, ou accompagnés d'un brin de spiritualité.

 

 

"J'aime les petits et les grands Saints : Félicien, Haonnois, Marcellin, Nectaire... et le Sainte-Maure avec son joli brin de paille." (Saints)

 

"On ne dit plus wagon mais voiture, c'est plus féminin." (Wagon)

 

"Seule dans une petite pièce du grand bâtiment, entre la chaleur des fours crématoires et des chambres à gaz du camp, une baignoire pour le plaisir du chef nazi." (Maïdanek)

 

"Je n'étais pas une couleur, je suis devenu blanc à Kinshasa." (Couleur)

 

"À laver, à découper, à rouler, à fabriquer, à nettoyer, à vapeur, à réparer, à écrire, à café, à outils. Des machines pour nous aider et, même de guerre, pour nous éliminer." (Machines)

 

"Quand je serai grand, je serai maçon portugais ou plombier polonais." (Grand)

 

"La frite c'est gras ! La frite c'est chic !" (Frite)

 

 

 

 

"Les Mots Propres est un petit dictionnaire autobiographique débuté en 1997, dernière année de mes études à l'Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes. Depuis, ces mots liés à la propreté, au nettoyage et au sens que chacun donne aux mots, sont devenus une oeuvre accompagnant l'ensemble de mes recherches artistiques. C'est une autobiographie toujours en cours, sans attendre une fin de carrière, de vie. Ce n'est pas un guide pour entrer dans mon travail, c'est une oeuvre au même titre que mes vidéos, mes photographies, mes cartes postales, mes installations. Parfois une idée naît de mots et la définition d'un mot devient alors une création (...)." (http://linconstance.files.wordpress.com/2010/12/dossier-de-presse.pdf)

 

 

 

 

 

Les Mots Propres - Petit dictionnaire autobiographique de Astiquer à Zen -
Edition augmentée et bilingue français-anglais, Septembre 2010 - 60 pages - À la librairie du Musée des Beaux-Arts de Nantes et ailleurs certainement - 5 euros - 
(*) http://www.regisperray.eu

 

 

 

 

Voir aussi dans blog : 

 

Les expositions TRANSFER & PLACE VENDÔME au Musée des Beaux-Arts

L'interview cigarette

Jeudi 7 octobre 2010 4 07 /10 /Oct /2010 22:11
- Publié dans : Ca parle d'art

LU.jpgLe Lieu Unique présente "Chantiers d'artistes" les jeudi 7, vendredi 8 et samedi 8 octobre 2010 de 19h à minuit - et avec la programmation suivante entre musique, spectacles vivants et expositions :  http://www.lelieuunique.com/chantier_dartistes/index.html 

Bon week-end !

 

LUChantiersArtistes.jpg

Mardi 7 septembre 2010 2 07 /09 /Sep /2010 12:29
- Publié dans : Ca parle d'art

A l'occasion des Journees europeennes du patrimoine 2010, le FRAC vous ouvre exceptionnellement ses portes comme celles de ses reserves, commente son exposition actuelle OPUS 2 portant sur ses acquisitions  (*) et vous raconte sa mission et l'histoire de l'architecture qui l'heberge.


Journées européennes du patrimoine 2010

samedi 18 et dimanche 19 septembre 2010 de 14h à 18h
au Frac des Pays de la Loire


visites exceptionelles des réserves
le samedi et le dimanche à 14h, 15h30 et 17h
(inscription obligatoire au 02 28 01 50 00)

visites commentées de l'exposition
Le sourire du chat (opus 2)
œuvres de la collection du Frac des Pays de la Loire
le samedi et le dimanche à 14h30 et 16h
(inscription conseillée au 02 28 01 50 00)

le Frac et ses missions
projection vidéo (12mn)
de 14h à 18h

visites libres de l'exposition de 14h à 18h


QUAND FEMMES ET HOMMES CONSTRUISENT L’HISTOIRE... du Frac

Le Frac des Pays de la Loire fête cette année les dix ans de son bâtiment à Carquefou. Il est le premier des vingt-deux Frac a être doté d’une architecture dédiée à sa collection et ses activités.

Pour faire écho au thème des journées européennes du patrimoine, le Frac propose à ses visiteurs une découverte originale de son bâtiment, de son exposition Le sourire du chat (opus 2) et de ses réserves ouvertes exceptionnellement pour l’occasion, en mettant à l’honneur les hommes et les femmes qui ont participé à la construction et au développement du Frac et de sa collection, riche aujourd’hui de plus de 1300 œuvres.

Les visites commentées des expositions et des réserves seront l’occasion de découvrir des artistes contemporains qui s’inscrivent dans l’histoire du Frac et plus généralement dans l’histoire de l’art.

L’exposition : Le Sourire du chat (opus 2)
Cette exposition réunit une trentaine d’œuvres de la collection du Frac. La peinture est au cœur du sujet, installations, photographies, sculptures et tableaux explorent les bouleversements qu’elle a connu depuis le XXe siècle.Image Alt Text


Frac des Pays de la Loire
Fonds régional d'art contemporain
La Fleuriaye, Bd Ampère
44470 Carquefou
France

t. + 33 (0) 2 28 01 50 00
f. + 33 (0) 2 28 01 57 67
@. contact(at)fracdespaysdelaloire.com


Le Frac des Pays de la Loire membre du réseau "Platform" Regroupement des Frac, reçoit le soutien de l’Etat, Préfecture de la région Pays de la Loire (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et du Conseil régional des Pays de la Loire.

 

(*) voir dans blog : OPUS 2 "Le sourire du Chat" au FRAC des Pays de la Loire